La palette Natural Love de Too Faced : indispensable ou coquetterie ?

Hey vous ! Des lustres que je n’avais plus posté sur le blog : la faute à un grand manque de temps. Je n’ai par contre jamais délaissé les réseaux sociaux (je poste souvent mes découvertes sur Twitter et Instagram), et je remercie du fond du coeur tous les abonnés qui continuent à m’y suivre !

Si vous m’avez connue aux débuts de mon aventure blogging, vous avez connu une accro au make-up qui se fardait de couleurs criardes et flashy, et qui ne jurait que par des yeux charbonneux et une bouche ultra-colorée. Le nude, les couleurs plus douces, c’était pas ma came ; j’avais l’impression de ne pas exister. J’avais l’impression qu’on ne pouvait pas réellement voir, dans un make-up nude, mon amour pour le maquillage. Faut dire que je tenais mon style du monde du spectacle et des cabarets, dans lequel porter une bouche ultra-rouge à paillettes était plutôt passe-partout.

Et puis, petit à petit, les copines de blog m’ont donné envie d’essayer une simple ombre caramel, une bouche légèrement rosée, et des joues naturellement blushées ; ce qui m’a fait basculer, c’est d’abord la rapidité d’exécution d’un maquillage minimaliste (et, débutant mes journées à l’hôpital sur les coups de six heures du matin, je vous jure que la rapidité a été un grand critère d’adoption du nude). Hé ben, je peux vous le dire maintenant : j’adoooore les couleurs nude. Je trouve même que ça me va particulièrement bien.

C’est la palette Sweet Peach de Too Faced qui m’a d’abord permis une transition en douceur, car elle mélange des tons neutres et des tons plus punchy ou carréments foncés. En mauvaise blogueuse que je suis, j’utilise la Sweet Peach depuis un an et je n’en n’ai pas encore fait un article, mais ça ne saurait tarder (non parce qu’elle est super cette palette, je l’utilise tous les jours … je l’ai même achetée deux fois, si, si !). Dernièrement, c’est la palette Natural Love qui m’a tapé dans l’oeil.

Natural Love : la palette complète

Avec 30 teintes (la classe ultime), je peux comprendre que beaucoup de nanas soient restées perplexes et n’aient pas craqué pour la Natural Love. Ben ouais, 30 fards, il y a vraiment de quoi se demander si ce n’est pas un peu du make-up »bling-bling », de la quantité mise en avant, au détriment de la qualité… Du moins, c’est un peu la critique qui en ressort aux Etats-Unis, où la palette ne connaît pas un énorme succès.

Moi, après mon amour pour la Sweet Peach, je ne pouvais que craquer. Bon, 55 euros je vous l’accorde, c’est chéros, sans compter que chez Sephora, ils ont décidé de nous la mettre à l’envers en n’accordant plus aucune réduction sur leurs nouveautés… mais j’avais bien calculé mon coup, lorgné quelques revues et beaucoup de swatches, et j’ai vu d’emblée que la palette allait me plaire, et devenir une indispensable. Je ne me suis pas trompée !

Cette palette est incontestablement mon coup de coeur beauté de l’année. Elle est parfaite ! Son packaging est printanier, avec des fleurs tout-plein, des liserés dorés, et des lettres en feutrine toute douce formant les mots « Natural Love ». Je craque complètement pour son immense miroir dans lequel tu peux voir toute ton entière face, et ça c’est bien pratique, avoue !

En terme de fards, c’est l’amour. Celui où ton coeur se décroche de ta poitrine. Pas un seul n’est trop poudreux, même dans les fards mats. Les fards irisés sont même un tantinet crémeux, et du coup tout s’accroche bien à tes mirettes. Les nuances sont magnifiques, mention spéciale aux blancs qui permettent d’illuminer le make-up (ils m’avaient manqué dans les dernières palettes de Too Faced, où les couleurs les plus claires étaient ivoire).

J’ai carrément craqué sur les fards taupe, qui ont selon la lumière des nuances kaki, mauves, ou grises. Et alors que dire des couleurs mattes, qui sont particulièrement chic !

Si je devais trouver un défaut à ce produit, je dirais qu’il manque sans doute une trousse assortie, dans laquelle transporter la palette en toute sécurité, le packaging étant en carton rigide. Contrairement à la Sweat Peach et son packaging en métal, j’aurais bien trop peur d’emporter la palette en vacances dans ma valise ; c’est clairement une « palette de chambre » (hey, j’adore l’expression !).

Et pour conclure, si pour certaines la Natural Love reste une coquetterie, une palette-gadget inutile, je la trouve parfaite, très complète, et carrément indispensable.

Fards utilisés :

  • Poodle en coin interne (blanc irisé)
  • Hot & Bothered sur la paupière mobile (brique orangé pailleté d’or)
  • Don’t settle dans le creux de paupière (taupe pailleté d’argent)

Dites-moi, qui parmi vous a lâché 55 euros chez Sephora pour la palette Natural Love ? Est-ce que pour vous aussi, elle est devenue une indispensable ? 

  signature-fanny

5 Comments

  • J’aurais clairement pu craquer car je la trouve canon mais j’ai revu tout mon système de consommation. Je termine d’abord les palettes que je possède déjà et on verra après 😉
    En tout cas je suis ravie de lire que c’est le coup de cœur pour toi car j’ai lu beaucoup d’articles négatifs et à ce prix, ça fout les boules. Perso, j’adore le packaging même si tu soulignes qu’il n’est pas génial pour le transport. Je le trouve girly fille-fille comme j’aime bien 😀 J’adore aussi la sélection de cuivré, rosé, taupe… Bref c’est bien mon univers !
    Quant au fait que les promos ne sont plus applicables sur Too Faced chez Sepho… Qu’est-ce que ça peut m’agacer ! On nous prend vraiment pour des pigeons.
    Et je termine avec ton intro (oui je l’ai faite toute à l’envers, hihi !), je n’aimais pas le nude avant de bloguer moi non plus. Je ne me maquillais pas « beaucoup » mais je n’achetais que des fards pétants (grande fan de bleu notamment !) et des rouges fuchsia. Autant dire que j’ai vraiment (mais alors vraiment (!!)) changer de camp !

  • J’avoue que le nude c’est devenu toute ma vie. Je ne prends que rarement le temps de faire dans l’extravagant ! Elle a l’air toute jolie mais j’ai tellement de palettes que je suis devenue raisonnable :p

  • Je n’étais pas super nude non plus au début de mes maquillages. Mais c’est venu avec le temps et la pratique et depuis je suis assez fan.
    Cette palette est jolie mais ne m’a pas tentée. J’ai beaucoup de palettes et du coup je ne craque vraiment que sur celles que je trouve magnifiques et pour lesquelles je flashe. Mais je suis sûre qu’elle m’aurait plu tout de même et j’adore le joli maquillage que tu as réalisé. Bises

  • Hello Fanny,

    Contrairement à toi j’ai toujours été très nude, je me rends compte que je porte quasiment que ça même. Cette palette est très jolie, et effectivement elle est vraiment complète. Le packaging fleuri est sympa mais ça me paraît peu solide ce carton, donc pour les vadrouilles c’est bof bof… En tout cas j’aime bien ton expression « palette de chambre » ahaha ! Je vais rester raisonnable et passer mon tour car j’ai déjà (beaucoup) trop de palettes neutres.

    Bises

Laisser un commentaire :