Faut-il craquer pour la palette de Blush Gwen Stefani & Urban Decay ?

ud-gwen-stefani-blush-palette2

Gniiiii ! Cris hystériques et fan-attitude : elle est là ! La palette de blushs de la collaboration Urban Decay / Gwen Stefani. Double fan-attitude, en fait ; à la fois pour la marque Urban Decay qui fait partie des plus aimées chez nous les beautystas, mais aussi pour Gwen Stefani.

A neuf ans, je demandais à ma mère d’acheter l’album Tragic Kingdom, et je découvrais un rock psychédélique, entre seventies et nineties ; je découvrais surtout la voix de la chanteuse, perçante, fine, parfois soufflée, un régal. L’album m’a accompagné pendant près de quinze ans, il fait encore partie de ceux que j’écoute en boucle.

Quand j’ai su que Urban Decay collaborait avec Miss Gwen pour une collection, j’ai été d’abord surexcitée. Ensuite, j’ai eu une phase de déception, car la palette de fards à paupières ne m’a pas enchantée. J’en ai trouvé les teintes trop semblables, et je ne voulais pas acheter un produit uniquement pour son packaging (euh, surtout si cher). En fait, le produit qui m’a fait de l’oeil, c’est la palette de blushes…

ud-gwen-stefani-blush-palette5

A la base, je n’étais pas une grande blusheuse : j’en possédais un rose et un orangé, que j’alternais selon mes envies. Ouais mais voilà : je m’aperçois qu’avec ma trentaine qui arrive (Chère Trentaine, si tu pouvais bien prendre ton temps, ce serait formidable), je me consacre d’avantage au travail de mon teint quand je me maquille. Je vais de plus en plus facilement vers des produits irisés d’highlighting (ndlr : mot aussi compliqué à dire qu’à écrire). Je mixe parfois les couleurs, j’apprends à user du bronzer, à faire ressortir mes pommettes qui sont moins bombées que dans ma vingtaine…

Et donc, la palette, quand j’ai vu quelques premières photos qui annonçaient sa mise en vente circuler sur le web, ça a fait tilt. Non parce que, des palettes de blush, il y en a plein, notamment chez Too Faced, Sleek, Nars et Zoeva… Mais aucune ne m’avait encore tapé dans l’oeil comme la Blush Palette Urban Decay / Gwen Stefani.

Urban-Decay-Gwen-Stefani-Blush-Palette-6Urban-Decay-Gwen-Stefani-Blush-Palette-7

Faut dire qu’elle dépote, la palette. Son look est clairement inspiré de l’univers graphique des clips de la chanteuse, en particulier celui de la chanson « Sweet Escape ».

L’esthétique est géniale : d’abord du doré partout, et du noir & blanc ; puis les rayures pour les barreaux la prison dorée, puis le logo « UD / Gwen Stefani » estampillé sur une plaque scellée comme celle d’un coffre-fort… C’est déjà en soi un superbe objet de collection !

Mais sa vraie richesse, on est d’accord, ce sont ses six fards à joues absolument divins !

Urban-Decay-Gwen-Stefani-Blush-Palette0Urban-Decay-Gwen-Stefani-Blush-Palette-8

Les Blushes

ud-gwen-stefani-blush-paletteRANG1PicMonkey Collage

Cherry : rose bébé satiné / Easy : rose profond micro-pailleté de doré / Angel : champagne nude irisé

ud-gwen-stefani-blush-paletteRANG2PicMonkey Collage2

Lo-Fi : léger bronze mat / Hush : rose moyen micro-pailleté de doré / Oc : orangé léger aux reflets roses

  » Where Magic Happens « 

Si Lo-Fi est sans conteste le blush qui de la palette qui va structurer l’ovale du visage, je ne suis pas sûre qu’Angel en soit le seul blush highlighter : Hush fait aussi très bien le job et illumine les pommettes. Cherry est tout simplement un amour de blush et Easy est le blush sexy de la bande (et je crois, mon préféré). Oc, quand à lui, est le fard très léger qui ne se prend pas la tête, qui se pose un peu comme ça, au hasard des joues.

Les textures « poudres fondantes » de ces six fards permettent une tenue à toute épreuve, et un travail d’estompage les doigts dans le nez ; la poudre accroche bien le visage. Les pigments irisés et les micro-paillettes capturent la lumière et le résultat semble coller à pas mal de carnations.

J’apprécie surtout de pouvoir mixer les couleurs, ou de prélever un peu de ces blushs pour habiller mon arcade sourcilière ou mes tempes ; c’est un vrai bonheur de posséder un produit de maquillage qui peut faire autant de choses en même temps. Tout ce potentiel, c’est carrément barge : C’est vraiment une palette qui vaut son prix.

IMG_1564

UD/Gwen Stefani « Blush Palette »

Sephora : 49,95 euros

Alors, vous avez bien pigé où je veux en venir : si vous hésitiez à vous offrir la palette de blushes de cette collaboration de la marque avec la déesse Stefani, je vous le dis : Oui ! Il faut craquer pour elle. Oui, sans hésiter, il faut se l’offrir, demander à Monsieur de nous l’offrir pour la St-Valentin, la mettre dans sa wishlist d’anniversaire, la réclamer à notre mémé, la guetter sur le site Sephora avec un code promo (LOVEGAME en ce moment vous donnera une remise de – 20%).

Et vous, craquera, craquera pas ?

  signature-fanny

21 Comments

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *