Les Cosmétiques, les Tests sur Animaux et Moi

CrueltyComme toute Blogueuse Beauté, j’ai déjà été assaillie de doutes quand à mes produits de beauté, voire assaillie de questions embarrassantes par mon entourage : « ouais, dans le maquillage y’a que de la cochonnerie », ou bien « ouais, donne-moi le nom d’une marque qui n’est pas testée sur les animaux ».

Et là, PAF. On s’aperçoit que la Blogosphère a beau rédiger mille article sur la composition des produits et ses préférences quant au « clean » et au bio, à l’arrêt des silicones et au respect de l’environnement, il est un domaine sur lequel elle s’exprime un peu moins : Les tests sur animaux.

Aujourd’hui, beaucoup de marques ont arrêté les tests sur animaux et ont trouvé des alternatives, mais ils perdurent et voici un petit article explicatif, où je vous donnerai ma vision de la chose.

Les tests, c’est quoi exactement ?

  1. Le test de toxicité à doses répétées : Ce test évalue la toxicité d’une substance sur le long terme. La substance à tester est donnée par gavage ou application cutanée. L’administration du produit s’effectue chaque jour sur une période de 28 ou 90 jours.
  2. Le test de sensibilisation cutanée : Le produit à tester est appliqué sur la peau rasée du cobaye afin de vérifier si une réaction allergique se produit. Ce test peut provoquer rougeurs, inflammation, gonflement, ulcération…
  3. Le test de toxicocinétique : Les cobayes doivent ingérer de force la substance à tester. Les doses sont administrées en une seule fois ou de façon répétée selon le cas.
  4. Le test de carcinogénicité : Ce test évalue la capacité d’une substance à développer un cancer. Il se fait sur plusieurs années.
  5. Le test de photosensibilité : Ce test est utilisé pour étudier notamment les substances chimiques rentrant dans la composition des crèmes solaires. Pour les besoins du test, le produit est appliqué sur la peau des animaux qui sont ensuite exposés à des rayons UV jusqu’à l’apparition de brûlures.

A la fin de chaque test, l’animal est euthanasié et ses organes parfois examinés.

Alternatives :

Certains test sont maintenant interdits dans l’Union Européenne (Test de Draize, etc).

Et désormais, la structure moléculaire de substances chimiques connues figure dans une base de données informatique. Lorsque la structure d’une nouvelle substance est entrée dans le système informatique, ce dernier essaie de la faire coïncider avec les structures présentes dans la base de données. Lorsqu’une similitude est détectée, on y associe directement le pouvoir irritant de la substance étudiée.

Les Marques :

Consulter les listes de marques Cruelty-free  :

Attention :

  • Certaines marques ne testent pas sur des animaux dans l’Union Européenne, mais testent sur le marché chinois
  • Certaines marques testent sur des animaux certains produits mais pas d’autres
  • Certaines marques ont beau se vanter d’être bio, clean, ou non-testées sur les animaux, elles refusent de divulguer certains ingrédients de leur composition (donc, on ne peut pas vraiment savoir).

Les Labels : 

CCF

 

Choose Cruelty Free est un label international et indépendant, c’est l’un des plus sérieux car il prend en compte la marque dans sa totalité (pas seulement un produit).

  • Les tests sur les animaux : sont interdits à tous les stades de fabrication.
  • Les tests sur les marchés étrangers : les marques n’ont pas le droit de vendre leurs produits dans des pays où la loi oblige les tests sur les animaux.
  • Le groupe auquel la marque appartient : est lui aussi soumis aux critères du label.

 

 

PETA

 

PETA est une organisation internationale qui se bat contre la violence animale : fourrure, cuir… Mais aussi contre l’expérimentation animale.

  • La marque dans sa totalité (pas seulement les produits) est prise en compte.
  • Les tests sur les animaux sont interdits à tous les stades de fabrication.
  • Les tests sur les marchés étrangers sont eux aussi interdits, la marque ne peut y vendre ses produits.

 

 

Et en tant que Blogueuse beauté, comment se positionner ?

Parmi les Beauty-addict, j’ai noté qu’il y a trois catégories de personnes : Celles qui boycottent réellement toutes les marques qui financent encore les labos qui font des tests sur les animaux ; Celles qui s’en fichent et préfèrent faire comme si tout ça était très loin d’elles ; Celles qui ont le cul entre deux chaises, comme moi.

Moi, j’y pense souvent. Je me dis que je suis mal informée. Que je traite sur le blog de marques qui assurent sur leurs sites ne pas effectuer de tests sur les animaux, mais dont PETA m’assure le contraire. Je pense parfois à orienter le blog vers des marques uniquement cruelty-free (« anti-cruauté envers les animaux »), et puis j’oublie.

Je me demande souvent si c’est à moi, consommatrice, de faire le premier-pas, ou si c’est aux marques de prendre leurs responsabilités.  Est-ce qu’un boycott ferait changer les pratiques des laboratoires ? Je ne crois pas. Pour autant, je me sens coupable lorsque je sais que mon rouge à lèvres préféré a vu ses principes actifs testés sur des animaux, peut-être de manière cruelle (animal attaché, irritations cutanées, etc). Je me sens un peu hypocrite de signer des pétitions lorsque j’ai appliqué une crème d’une marque que PETA dénonce.

Pourtant, les choses avancent, les laboratoires trouvent des alternatives aux tests, les marques reculent, et c’est à nous, Blogueuses Beauté, de ne pas taire le sujet et d’en débattre, car c’est bien un des rares sujets sur lesquels nous pouvons nous entendre.

Quelle est votre réflexion par rapport aux produits testés sur les animaux ? 

Like this on Facebook

  signature-fanny

11 Comments

  • Coucou ma jolie ! Très bel article, très juste, et tout à fait sincère.
    Je suis vraiment sensible à ça, et depuis quelques mois, suite à mon changement d’alimentation, j’ai voulu changer aussi ma consommation pour justement acheter des marques Cruelty Free (et même Vegan de plus en plus).
    C’est vrai que c’est pas facile, mais en cherchant, on trouve des marques vraiment cool, et même des boutiques qui ne vendent que ça (elles sont pas nombreuses mais bon).

    Mais j’avoue que c’est pas simple, car on nous dis que c’est interdit en France, et que donc si la marque est commercialisée en France, c’est qu’elle n’a pas été testé sur les animaux. Oui mais voilà, le produit fini n’a pas été testé sur les animaux, mais les matières premières qui le compose ont pu l’être … du coup, comment savoir ?
    Je m’aide des blogs, et des sites que tu as partagé. Gala’s Blog parle souvent des marques Cruelty free donc je la lis énormément. J’évolue tout doucement, je n’ai pas encore pu jeter tous mes produits qui ne le sont pas, car je n’ai pas les moyens malheureusement …
    Mais, je m’efforce de ne plus rien acheté qui va dans ce sens (du moins j’essaie de faire au mieux, et de me renseigner au mieux pour le faire). Je privilégie les marques Française et EU du coup, et celles dont l’éthique me plait comme Fleurance Nature qui est un vrai coup de coeur. Lavera également qui propose beaucoup de produits vegan…

    Après, je le fais par conviction, j’en avais marre de fermer les yeux. Mais je comprend que c’est pas simple, mais comme toi, j’ai du mal à signer une pétition ou partager une vidéo en disant « C’est horriiiiiible » et après utiliser mon rouge à lèvres MAC… Du coup, je fais de mon mieux …

    Gros bisous et désolée pour le roman ^^’

  • Je fais partie de la 1ère catégorie, à savoir que je boycotte les labels qui testent (directement ou indirectement) et n’achète que des marques cruelty free.
    Je préfère m’abstenir de maquillage ou cosmétique quelconque plutôt que créditer des marques sans scrupule. Les animaux n’ont pas demandé à être nos cobayes, on n’a aucun droit sur eux.
    C’est aussi la raison pour laquelle je n’ai pas renouvellé mon abonnement à la GlossyBox,trop de L’Oréal. J’ai aussi arrêté de suivre des blogueuses car les marques qu’elles utilisaient n’étaient que L’Oréal, Gemay Maybelline et toute la clique.

  • C’est clair que les choses avance et même si tout n’est pas parfait c’est une bonne évolution, perso je pense que tu ne dois pas avoir de remord, le manque d’information est souvent synonyme d’erreur, le tout étant de s’en rendre compte et d’y remédier non ?

  • Je suis comme toi, le cul entre deux chaises, j’essaies vraiment d’aller de plus en plus vers les marques cruelty free mais c’est pas toujours facile entre ce que disent les marques et les listes de la PETA. La PETA par exemple ne considère pas Urban Decay comme une marque qui ne teste pas sur les animaux parce qu’elle appartient à l’Oréal pourtant Urban Decay se revendique cruelty free.

  • ; ) Merci pour ton article. Il est franc et sans être une addict du cruelty free, tu es quand même sensible à la cause animale et tu te poses des questions. Je trouve ça honnête.

  • Coucou Miss,

    Je trouve ça bien que tu abordes le sujet sans mentir parce que tu as raison, même si ce n’est pas évident il faut le faire !

    Pour ma part j’ai été consommatrice produits testés sur les animaux, que ce soit les MP seulement ou le reste. Pourquoi ? Parce que j’étais mal informée, peut être aussi parce que je prenais pas le temps de le faire.

    J’essais en tout cas maintenant de faire très attention ! J’essais de prendre des marques bios ou alors avec des labels de confiance pour ne plus avoir à culpabiliser.
    Je pense pour ma part que si tout le monde boycottait ce type de produits les marques adapteraient leur comportement car sans les clients elles ne sont rien donc oui je pense que c’est de notre responsabilité de faire les premiers pas

    Bisous !

    • Merci pour tes commentaires. Je découvre ton blog « green » ! J’aime beaucoup, même si moi je n’arrive pas à me mettre au 100% clean

Répondre à lipspicntrips Annuler la réponse.