Pourquoi vous ne verrez (presque) pas de Nail-Art sur "Gloss à Moelle"

Et, accessoirement : Pourquoi je ne peux pas être trop régulière concernant la publication de mes articles.

Infirmière

Quand j’échange à propos de mon blog, de temps en temps une amie me sort :  » Oh oui, du Nail-Art, allez steuplééé ! « … Et je ne peux m’empêcher de penser : « Mouarf ».

J’ai souvent pensé swatcher mes vernis préférés et photographier mes créations nail-artistiques pour mes lecteurs, sauf qu’il y a un hic : Douze heures par jour, je n’ai pas le droit de porter de vernis à ongles. Ni d’avoir les ongles longs (enfin ça je triche un peu, je laisse tout de même quelques millimètres mais il ne faut pas le dire).

Je travaille en milieu hospitalier, en douze heures (enfin douze heures, quand il n’y a pas d’heures sup’). Jamais au grand jamais je ne pourrai arborer au travail de belles mains chouchoutées, crémées, baguées et nail-artées, car mes mais sont deux gros machins irrités par les produits aseptiques décapants et les multiples lavages (environ dix-quinze par heure).

Mes mains sont en contact avec l’eau, les produits, les gens, les gants en vinyle dans lesquels on transpire (mais heureusement qu’ils existent, parce que j’ai souvent les mains dans des matières organiques, si je puis-dire, sans vous choquer !). Mes mains sont mon travail. Elles pansent, touchent, caressent, tâtent, lavent, frottent, tamponnent, habillent ; elles soulèvent des corps, des membres lourds…

Le vernis est interdit, tout comme les bijoux, car les bactéries se logent dessous, dedans, et que les petites peaux autour de l’ongle se doivent d’être également récurés régulièrement. Les rares fois où j’en porte (en soirée), je n’ai absolument pas le temps de le soigner, d’y mettre les formes et de m’attaquer à du nail-art…

Voilà, vous savez tout ! Et si je vous parle de mon travail, c’est aussi et surtout pour vous expliquer qu’il m’arrive de ne pas pouvoir être très régulière sur le blog ; je peux travailler 75 heures en une semaine. J’adore mon travail, même si j’aimerais à long terme me reconvertir (vers un projet qui me tient à coeur).

 

Like this on Facebook

  signature-fanny

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *