Make-up & Tuto – Lime Crime inspire l'Automne

Je commencerai ce billet par un cri.

Gniiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiih !

J’ai reçu The Palette, The Eyeshadow, The Couleurs qui tuent. Je vous la fais courte, j’ai commandé la Palette Chinadoll de Lime Crime sur Le Doux Nuage, un e-shop qu’il est beau !

palette

Elle est parfaite avec son emballage doré façon « lettre d’amour cachetée » et son boitier porte-plume en métal violet et or. La marque à la licorne a frappé fort avec ses palettes Fantasy qu’elle décline en plusieurs gammes. J’ai choisi la plus flashy, tout simplement car « plus ça se voit, plus c’est moi ».  

limecrime

Les pigments sont magnifiques, et ils tiennent parfaitement durant au moins dix-douze heures, d’après ce que j’ai pu tester.

Une palette exotique et colorée :

  • Fly Dragon Fly : un rouge ardent, mat
  • Parasol : un bleu ciel, mat 
  • Goldfish : un or brillant, métallique
  • Jade-o-Lade : un vert jade riche, mat 
  • Lotus Noir : le plus noir des noirs, mat

J’ai voulu tester un make-up « easy to make », autrement dit « difficulté une étoile », pour fêter l’arrivée de la palette qui m’accompagnera cet automne. Je suis comme ça, j’aime les couleurs qui font plisser les yeux aux passants dans la rue, j’ai beau être un jambonneau, j’assume mon côté lady-gaguesque.

Ainsi donc, mon make-up tout feu-tout flamme :

phoenix

« Hum, t’as d’beaux yeux tu sais ? »

« Ouais je sais, je sais ! »

PHOENIXé

Le Tuto qu’il est beau –  10 min  – Difficulté ☆ (Catégorie petit-joueur)

  1. Un : Je tartine mon visage avec un fond de teint (ici, je vous présente mon fond de teint préféré)
  2. Deux : Je poudre, je blushe, je fais ce que je veux.
  3. Trois : Je prends la palette Chinadoll de Lime Crime (et son site coloré). Je l’ouvre. Je fais « Waaaaah ! ». Je prends un peu de jaune sur un pinceau, je le fous sur ma paupière mobile. J’estompe bien pour pas ressembler à un ouvrage de maçonnerie en crépis.
  4. Quatre : Je prends un peu du rouge mat, je le pose uniquement du milieu de la paupière vers l’extérieur, et j’estompe (ici en pointe, mais on peut créer un arrondi « fumé », si l’on préfère).
  5. Cinq : Je reprends un peu de rouge, et je souligne le creux de la paupière mobile en suivant la parallèle de mon sourcil, mais je ne vais pas jusqu’au coin interne de l’oeil, je m’arrête à mi-sourcil pour laisser un peu de lumière passer (et puis trop de rouge tue le rouge, je n’ai pas envie de ressembler à un lapin porteur de la toxoplasmose).
  6. Six : Eye-liner ou crayon indispensable sur le contour de l’oeil pour équilibrer un peu avec les couleurs vives, et un coup de mascara qui va bien.
  7. Sept : Je fiche un trait de crayon blanc cassé dans l’oeil (enfin dans l’oeil… on se comprend), pour donner un coup de jeune au regard.
  8. Huit : Je me reluque et je me kiffe bien.
  signature-fanny

4 Comments

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *