Lady Gras-Gras

♫ « Gras-Gras, oh lala ! »

Dans la catégorie “Trucs de Filles”, aujourd’hui je parle mon mètre-quinze de cheveux : je les lavais tous les matins (pas bien !), j’avais pris cette (vilaine) habitude et si je ne le faisais pas, j’avais vraiment l’impression d’avoir les cheveux sales. Pas que j’aie le cheveu très gras, je me situerais dans une moyenne correcte concernant ce problème, mais je pensais que si je restais au moins 72 heures sans les laver, je pourrais, comme la plupart d’entre nous, faire une motte de margarine en les essorant (beuarlgh). Les cheveux gras sont une plaie, et impliquent des questionnements existentiels : Comment faire pour stopper l’effet racine grasse ? Y a-t-il des produits miracles ? Suis-je condamnée à me laver les cheveux tous les matins, même « quand il est six heures et qu’il fait moins douze et que je grelotte et que j’ai pas envie j’aurais dû restée couchée tiens d’ailleurs zut alors » ? 

J’ai fait quelques recherches, j’ai testé différents produits, j’ai également testé des recettes de grand-mères naturelles, et testé de nouvelles habitudes de vie pendant quelques semaines, pour vous concocter un article du tonnerre sur les façons de limiter l’effet « gomina » en prenant soin de vos tifs.

Tout d’abord, il faut savoir que le sébum est sécrété par la peau pour la protéger, donc il est inutile de le combattre avec un décapant : plus la peau se sent agressée, plus elle réplique en sébum ! Il reviendra toujours de plus belle. Partant de ce constat, j’ai remarqué que dans certains shampoings dits « pour cheveux gras », il y a des agents chimiques qui « décapent » un peu le cuir chevelu. Résultat : le jour même, on est content de l’effet « pureté », mais le lendemain le sébum contre-attaque.

En terme de shampoings, il faut donc préférer un produit « anti-gras » à base d’ingrédients plus naturels, comme les shampoings à l’extrait d’argile par exemple, que vous pouvez alterner avec un shampoing « normal ». Mes préférés : le Shampoing régulateur à l’argile de Jacques Dessange et le Shampoing solide « Jonnie Juniper » de Lush : lavande, romarin et genièvre.

JONNIE JU

La bonne fréquence d’un lavage de cheveux devrait être tous les trois jours environ, certaines peuvent se permettre d’aller jusqu’à quatre, d’autres les laveront un jour sur deux. Quoiqu’il en soit, gras ou pas, on n’oublie pas de protéger ses longueurs, surtout si on les sèche au sèche-cheveux, il existe des huiles non-grasses qui sont révolutionnaires. Ma préférée est l’Huile Merveilleuse de Garnier, pour son parfum incroyable qui reste longtemps dans la tignasse.

 

DFDFDFDSFSDFSDDSDS

 

And now, Ladies and Ladies; les recettes naturelles contre le cheveu gras que j’ai testé et approuvé :

L’argile naturelle : blanche ou verte, elle est souvent vendue dans les rayons des hypermarchés en « masque », vous savez, c’est cette argile qui sèche horriblement sur le visage et vous donne des faux-airs de Shrek. Je l’applique avant un shampoing, juste sur les racines, sur mes cheveux secs, mais je ne la laisse pas poser plus d’une minute (sinon l’effet cuir chevelu tiraillé sera désagréable), puis je rince et shampouine. Autrement, j’embarque le tube sous la douche (c’est marrant, sous la douche j’ai plein de tubes, notamment ceux de Britney Spears), et je me fais un shampoing d’argile sur cheveux mouillés, avant de passer au shampoing habituel. Le petit plus : cette technique donne des cheveux super-brillants puisque les écailles sont resserrées.

Les masques à base faits-maison : notamment celui à la farine blanche, qui a un peu le même effet que l’argile : verser un peu d’eau dans un bol de farine blanche, jusqu’à obtenir une pâte épaisse. Appliquer sur cheveux secs, aux racines, laisser poser quelques minutes, puis rincer à grande eau (ça colle !) avant le shampoing.

Le henné neutre (sans couleur) est un excellent soin pour soigner cheveux et cuir chevelu de tous ses maux, mais on l’oublie souvent !

Les rinçages : un jeu d’enfant. Il vous suffit de prendre une bouteille vide ou un pichet avec vous sous la douche (je prends une bouteille car je me prépare des eaux de rinçage d’avance). Les recettes peuvent être diverses : on connait le fameux rinçage au vinaigre qui fait briller le cheveu et élimine les impuretés (un petit bouchon de vinaigre pour deux litres d’eau), mais on peut aussi le faire au citron (même procédé), à la menthe ou à la sauge (laisser tremper les feuilles une nuit dans de l’eau à température ambiante, la sauge se procure facilement en herboristerie). Le rinçage, c’est trop fastoche : vous lavez vos tifs, vous les rincez normalement. Quand ils sont bien rincés, vous versez la potion magique en dernier, puis vous essorez, séchez : Tadam ! Préférez l’eau de rinçage à température ambiante, l’eau froide resserre les pores de la peau (donc les vannes par lesquelles le sébum se déverse à flots).

Les petits gestes que j’ai adopté au quotidien :

  1.           Je ne lave plus mes cheveux à 90°C. La chaleur tue. Et puis l’eau presque fraîche, ça booste.
  2.           Je bois de l’eau à m’en noyer. Pourquoi ? Parce qu’une personne hydratée a la peau bien hydratée, et qu’une peau bien hydratée lutte moins contre le dessèchement et déverse moins de sébum.
  3.          Je fais une cure d’huile de bourrache et huile d’onagre de temps en temps : ces deux huiles sont vendues en capsule dans les hypermarchés et pharmacies. Elles augmentent l’hydratation de la peau et sont recommandées pour la beauté de la peau et des cheveux.
  4.         Je retouche mes racines au shampoing sec entre deux shampoings : my favorite, c’est le Shampoing sec Blush de Batiste, un vrai miracle de perfection !

KJJKJIOJOIJIJ

 

Mais ceci est une autre histoire ! Je comparerai les shampoings secs les plus connus dans un prochain article.

  signature-fanny

2 Comments

  • Comme toi mon eau chaude a très vite été remplacée par l’effet pôle Nord du jet… Ça fait du bien, et surtout qu’à l’époque ou j’avais les cheveux de toutes les couleurs, ça faisait moins dégorger la couleur, et ça, quand on a les tifs bleus, ça fait plaisir ! ^^

Laisser un commentaire :