J'ai testé pour vous : Passer des Antilles à la Picardie

Comment imager mon article ? Oh, j’ai trouvé.

Avant, ma vie, c’était ça : PLAGE

Et puis, le monde adulte m’a emporté vers d’autres contrées. Et maintenant, ma vie, c’est plutôt ça :
NEIGE

J’ai comme l’impression qu’il va vous falloir plus d’explications, là. Parce que vous êtes sceptiques, si, si, je vous sens sceptiques. Très bien, si vous y tenez vraiment…

J’ai eu la chance de grandir au soleil, dans les plus beaux décors que le monde compte; des jours et des nuits à traîner sur la plage, sans jamais ressentir le froid, des années à m’imprégner de la culture Antillaise (et non des clichés qu’on en connaît !). J’ai eu la chance d’être scolarisée là-bas et d’être considérée pendant près de quinze ans comme une Antillaise à part entière, bien que ma peau brûlait au soleil et ne bronzait pas (un vrai thon blanc !).

Mais le temps de rentrer dans la vie active est arrivé, et j’en ai chié (pardonnez l’expression).

J’ai d’abord vécu dans le sud de la France, d’où je suis originaire, et je m’y suis assez bien acclimatée, même si l’hiver reste horrible à supporter pour moi, quelle que soit la région. Ensuite, j’ai connu quelque temps Lyon, la belle ville culturelle où j’ai pu faire de la scène, chanter, me découvrir.

Enfin, j’ai rencontré l’homme de ma vie (ça fait très cruche d’écrire ça), et je l’ai suivi… en Picardie ! Mon Dieu ! Suis-je folle !

C’est d’autant plus difficile lorsque l’été s’en va et que le vent et la pluie rythment mes journées : j’ai comme des envies de rester sous la couette, pas vous ?

Ah, la Picardie, sa campagne, ses vaches… son tunning… ses fans de Johnny Hallyday qui allument le feu de ma vie chaque jour… Parfois, j’en soupire, parfois, j’en rigole.

Une chose est sûre : vous aurez encore vent de la Picardie prochainement ! Restez branchés !

  signature-fanny

1 Comment

Laisser un commentaire :