Golden Blog Awards – Epilogue – Beauté Sélectionnée

Hé ben voilà, vous l’avez vu via les réseaux sociaux ; je suis sélectionné parmi les 10 blogs qui vont être scrutés par le jury pour remporter les Golden Blog Awards.

shortlist

Vos réactions positives m’ont touché, d’autant que je ne pensais vraiment pas arriver jusque là : 200 abonnées sur facebook, 250 sur Hellocoton… Je suis assez loin derrière pas mal de copines blogueuses qui ont un talent monstre et qui font moins « blague » que moi.

Pourtant quelque part, quelque chose me dit que mes règles du jeu dans la blogosphère y sont quand même pour quelque chose : je reste simple, je ne m’oblige à rien. Je refuse par exemple d’acheter (et tester) un produit uniquement parce qu’il fait le buzz et que mon article sera lu, ou d’écrire un article spécial Saint-Valentin parce qu’on est le 14 février.

J’ai adoré tout au long de cette aventure vous écrire les épisodes de ma saga « La Beauté Vraie » ! J’avais envie de vous y raconter mes expériences foireuses de beauty addict, et montrer la vraie Beauté, celle qui tâche ! Si vous souhaitez la voir continuer sur le blog, n’hésitez pas, faites-le savoir !

Episode 1
Episode 2
Episode 3
Episode 4

Ces épisodes fun m’ont permis de concentrer mes appels au vote en quatre fois, sans flooder les réseaux sociaux, sans harceler les amis en message privé, et en oubliant même de voter pour moi alors que c’était possible. Désormais, les votes sont entre les mains du jury, mais un énorme merci à tous ceux qui ont voté et liké ces articles : je vous kiffe et j’espère gagner pour avoir l’occasion de porter ma belle robe bleu & doré à paillettes, un jour.

Golden Blog Awards, à suivre avec le hashtag #GBA5

Like this on Facebook

Palette W7 « In the Buff »: Dupe parfait de la Naked 2

DUPE4

Je n’ai jamais couru après les palettes de Urban Decay, même si j’avoue qu’elles sont belles. Je me vois mal payer presque cinquante euros pour avoir des fards marrons semblables à mille autres, qualité comprise.

Le mois dernier j’ai découvert W7, une marque anglaise qui propose des produits de qualité à petit prix, en s’inspirant des tendances du moment. Du coup, je suis contente d’avoir pu m’offrir une belle palette de nudes intenses pour moins de 9 euros.

dupe3

Je suis en kiffance (si, ça se dit !) sur le packaging « plumier » en métal, rose poudré, et sur le pinceau très doux qui retient bien la matière.

La matière justement : les fards sont des poudres crémeuses très douces, qui s’étirent facilement et qui ne virevoltent pas partout quand on les applique. Mouillés, ils tiennent toute la journée… ou toute la nuit !

12 couleurs – De g. à dr. :

Buff (mat) – Camel – Sand – Dust – Chocolate (mat) – Topaze – Earth – Storm – Silk – Wave – Thunder – Onyx (mat)

PALETTE1palette2PALETTE3

Bon à savoir :Les teintes nudes, marrons & mordorées conviennent à toutes les couleurs d’yeux.

Et voici mon premier test, rapidement effectué avant d’aller au boulot. Vous me pardonnerez mon teint qui est un peu brouillé-fouillis, et vous vous concentrerez sur les yeux !

DUPEhu 017

hu 013

Mon seul regret ; qu’il n’y ait pas de miroir à l’intérieur ! On ne va pas chipoter pour ce prix-là, mais j’ai l’intention de poser un petit miroir auto-collant à l’intérieur, je trouve ça plus pratique ! (Je sais, j’ai des idées de génie).

Où craquer ? Sur le site de la marque, ou bien sur Amazon.fr ! Allez, c’est bientôt Noël !

Like this on Facebook

La Souris Verte Party : Huit Blogs et un Château

La Souris Party a eu lieu les 4 & 5 octobre pour la cinquième année consécutive, et pour moi c’était la première fois. Comme pour toutes les premières fois, je ne savais pas vraiment ce qui m’attendait, mais, aimant l’inconnu, je me suis montrée téméraire : j’ai eu raison, c’était tout bonnement génial. Cette année, la créatrice de l’événement, Julie-Anne, nous a emmené à la campagne pour un week-end entier en toute intimité !

chateau

Au Château de la Noë Vicaire, étaient présentes Mesdemoiselles : Un Monde de toute Beauté, Beauty Addict Corner, La Boîte à Malices, Le centre de DoC Addict, Les Fleurs Rebelles, Le monde de Mei Ling, Instant de Fille

Arrivée sur les lieux le Samedi à l’heure du goûter, j’ai découvert un Château Normand très coquet réhabilité en gîte familial, au beau milieu d’espaces verts reposants : Wouaouh ! Après quelques bises et quelques réjouissances (notamment les madeleines délicieuses d’Odrey « Instant de Fille »), une ballade en forêt s’imposait, ballade durant laquelle nous nous sommes perdues sur le chemin du retour, pour arriver au château saines et sauves au moment où la pluie s’abattait sur la campagne.

Nous avons ensuite goûté les thés merveilleux 1,2,3 Parthés et joué à un un jeu de société hilarant où notre culture générale a été mise à l’épreuve. Ensuite les souris m’ont fait découvrir leur fameux « Troc », où chacune présente les vêtements, accessoires, objets, et produits de beauté dont elle souhaite se séparer. Là encore, un moment super convivial !

Les gagnantes (dont je fais partie, parce que j’ai déchiré au quizz, en toute modestie) comme les perdantes ont été récompensées par des cadeaux originaux : J’ai eu la chance de recevoir un chouette livre de recettes de beauté DIY : « Je fabrique mes cosmétiques », de Terre Vivante.

sourisparty1

Ensuite, nous avons reçu un cadeau au concept surprenant : le bracelet Treez. Pour douze euros, vous plantez un arbre et grâce au code fourni, vous pouvez suivre sa croissance, bichonné par des hommes ou femmes d’ailleurs : Pérou, Amazonie, France, Thaïlande… L’initiative me plait énormément, c’est un geste infime à faire pour la reforestation (et le bracelet attaché à mon sac est trop mignon !)

Nous avons aussi toutes donné pour les Restos du Coeur, cette année ils avaient besoin de produits pour bébés essentiellement :

restos

Le soir tombé, Julie-Anne nous annonce une surprise musicale : Yeah ! Une représentation privée, rien que pour nous, du spectacle « Les Contes de Léon« , de la compagnie Pestaklez-vous : un road trip merveilleux, tantôt grave et tantôt joyeux, qui suit les aventures d’un jeune garçon. Le spectacle est rythmé par des personnages qui sortent du conte pour rejoindre leur écrivain, et vice-versa. Nous avons bien ri, surtout lorsque deux blogueuses ont été happées sur scène pour une séquence d’action inoubliable !

léon3

PESTAKLEZ

Après leur show, les quatre comédiens mourraient de faim (et nous aussi), il était temps de profiter des mets que chacune d’entre nous avait apporté : quiches, salades, tartes (et petit crémant bio mais chut !), et autant de rires et blagounettes. J’ai apprécié l’esprit intime et  le charme simpliste de notre soirée, bien loin des grandes soirées guindées mais tellement cool !

Nous avons ensuite rejoint notre chambrée : Hé oui, des dizaines de chambres étaient disponibles mais nous avions choisi de dormir toutes ensemble… avec un petit côté « colonie de vacances » et « pyjama party » voyez-vous ! So chic ! (Je vous épargne la photo de mon pyjama « black metal »)…

Au matin, nous nous sommes réveillées avec le soleil, l’air frais de la campagne et la vue imprenable sur les champs et la forêt… tout ce que j’aime ! Après un brin de toilette grâce aux produits Biolane, le menu : Brunch ! Croissants, pâte à tartiner bio, oeufs bio et lard fumé (youpi-régime !)… Le tout en musique avec le duo « L’air Priseur » et leurs covers inoubliables de Nirvana et System of a Down version zouk-manouche !

thé

lair

Après ce bon moment de détente, nous avons échangé nos Swaps dont les thèmes étaient « Souris – Lumière – Goûter – Santé« . J’ai reçu le Swap d’Hélène et j’ai joué au téléshopping en testant les produits en direct (y’en a toujours une pour faire le clown…)

lol

Peu après, nous avons reçu une surprise de plus : Intriguée par l’arrivée de trois personnes au château, je n’ai pas tardé à découvrir qui elles étaient. Afin de le découvrir, nous avons eu un petit débat sous forme d’échange autour des notions de bien-être. Clarisse et ses partenaires Carole et José se présentent.

Clarisse se dévoile : elle est la fondatrice de Bioty Elements, un lieu de bien-être et de beauté unique, qui met l’accent sur la personne qui reçoit le soin, dans sa globalité, en respectant ses envies, ses besoins, pour faire oublier  le temps d’un instant les instituts classiques où le soin est dépersonnalisé, trop technique, et où on peut payer très cher pour un bien-être de surface. L’institut s’appuie sur la sophrologie, j’ai tout de suite fait le parallèle avec mon métier et ma vision du soin (je suis soignante en psychiatrie).

BIOTY

Clarisse nous a ensuite initié à la gym du visage, des exercices fun à pratiquer tous les jours pour renforcer les muscles qui fondent vite lorsqu’on vieillit et qu’on chope un double-menton du tonnerre et des bajoues de cocker ; José quant à lui, a eu la patience de nous recevoir une par une pour nous initier à l’auto-massage, qui favorise la prise de conscience de soi (et peut soigner des bien des maux !). Pour moi, c’était auto-massage des mains, du crâne, des clavicules : j’ai appris à positionner mes mains et à exercer les bonnes pressions.

sous

Durant les apartés auto-massage, nous avons été drivées par Ellen du blog « Les Fleurs Rebelles », pour décorer des cupcakes. La décence m’empêche de montrer mes créations, mais celle d’Odrey était super jolie :

cupcake

Nous avons également trouvé le temps de faire la sacro-sainte tombola des Souris : on ne pouvait pas zapper ça ! De superbes lots mis en jeu par les partenaires de la Souris Party :

  • 1, 2, 3 par’thés ! Thés délicieux, chauds et froids
  • Bulles & Paillettes qui a été une des premières souris et dont la boutique en ligne regorge de plaisirs inavoués
  • Algotherm, la cosmétique marine à l’engagement éthique
  • Hei Poa, le Monoï de Tahiti A.O.* ! Une Appellation d’Origine garantissant un produit de qualité, fabriqué dans le pur respect de la tradition et de l’économie locale polynésienne.
  • Laino dont la baseline est « Authentique par nature, simplement efficace »
  • Le Comptoir du Bain, les soins essentiels pour toute la famille
  • Weleda, la cosmétique bio et naturelle
  • Et BIOTY elements, qui a offert des soins

J’ai tiré au sort le lot de Bulles et Paillettes, qui ne pouvait être présente mais qui a sélectionné des produits spécialement pour l’occasion :

kringle

La Souris Party s’est terminée à l’heure du goûter, chacune est retournée chez elle la tête pleine de sourires. Pour moi, c’était surtout de chouettes rencontres, avec des blogueuses créatives, passionnées, et surtout sans chichis. C’était un week-end placé sous le signe de la générosité, où l’on échange les produits de beauté comme on échange les sourires, où l’on pense « écolo » et « naturel », où l’on crée !

Un énorme merci à Julie-Anne, super organisatrice, dont le seul bénéfice est notre satisfaction, et dont le seul but est de nous faire plaisir !

J’ai hyper hâte de recommencer, et j’ai même ma petite idée pour contribuer aux surprises de la prochaine Souris Party ! Alors, Ready ?

 

 Crédit Photo : Charmant®

Like this on Facebook

Gaiia : La Cosmétique Nature & Le Come-Back de la Savonnette

gaiiaaa

Au commencent, il y a ma peau. Problématique, un vrai fléau, elle tire, sèche, rougit. Et puis il y a le mal : les agents agressifs contenus dans les gels douches, que ma peau ne supporte plus. Oui, même dans certains gels douches avec la mention « Hypoallergénique » ou « 0% parabens » on trouve tout un tas de cochonneries, mais ça, je ne vous l’apprends pas (du moins j’espère ?)

Sous la douche, j’ai tout essayé : les savons sans savons, les savons pharmaceutiques, l’eau seule, les huiles, et bien sûr la fameuse savonnette de Mémé. Mémé est sympa, elle me prête ses savonnettes à l’ancienne. Enfin pas tout à fait à l’ancienne, étant donné les cochonneries (encore elles) qu’on retrouve de nos jours dans les savonnettes.

J’étais un peu dépitée, quand j’ai entendu sur la blogosphère parler de la marque Gaiia, qui donne un coup de frais à l’image du savon en le fabriquant naturel, à froid (et en France, cocorico !). Ces savons surgras semblaient « magique » si l’on en croyait ses utilisateurs aux peau atopiques. Vous commencez à me connaître, je suis allée farfouiller sur le site pour obtenir plus d’informations…

gaiiaa

Mon test :

Je dois dire après une semaine d’utilisation que je suis époustouflée : je me sens enfin propre sans avoir la peau qui tire. Je peux enfin nettoyer mon visage et mon corps avec un seul produit (pratique !). Le savon est même utilisable en tant que shampoing solide, mais je n’ai pas encore oser le tester sur mes cheveux. Leurs parfums sont discrets sur la peau, leur mousse est généreuse ! J’utilise quatre savons Gaiia, que j’ai reçu dans un joli coffret :

  • L’unique (neutre)
  • L’intuitif (dynamisant : pamplemousse, citron & gingembre)
  • Le sensuel (évocateur : ylang-ylang & patchouli)
  • L’enthousiaste (euphorisant : menthe & citron vert)

Chaque savon est étudié en fonction du besoin de la peau : peau sèche, peau mixte à grasse, peau snsible & acnéique.  On peut donc sans problème en faire profiter toute la famille !

La philosophie Gaiia : 

J’ai tout de suite adhéré à la vision cosmétique de Gaiia qui ne cache rien. Sur l’emballage, tout est dit : aucune cochonnerie dans le produit, une hydratation naturelle grâce aux huiles végétales, aucun agent de synthèse. Les emballages des savons sont, of course, entièrement recyclables.

GAIIA3

gaiia2

Gaiia, acteur bio-logique :

Créateur d’une charte qualité : www.bio-logics.net, Gaiia est une marque « Slow Cosmétique ». Je n’y ai longtemps rien compris, et pourtant c’est simple comme bonjour : la slow cosmétique, c’est une création responsable de produits de beauté, en accord avec des règles biologiques et écologiques.

gaiia4

 

 Les produits :

J’adore le concept de la Box à savons : 4 savons par mois pendant 4 mois, pour environ 17 euros + 5 euros de fdp ; de quoi découvrir la gamme et faire des cadeaux !

Du savon, mais pas que : Gaiia propose aussi d’autres cosmétiques que j’adorerais tester, soit trois familles de soins comportant du démaquillant, du tonique et de l’hydratant : peaux normales à sèches, peaux mixtes à grasses & peaux sensibles et acnéiques.

L’e-shop est clair, tout est très bien expliqué et on cerne très vite nos besoins, ce qui n’est pas toujours le cas sur les sites de vente des marques bio & naturelles.

Le petit plus du savon :

Une savonnette chez Gaiia, c’est 5,90 euros, et beaucoup de lavages : Là où un gel douche dure entre 10 et 15 jours, je fais le pari qu’à raison d’une douche par jour la savonnette dure bien plus d’un mois. Adhérer à la savonnette, c’est aussi éliminer de sa consommation les emballages plastiques des bouteilles de gel douche (pauvre planète !).

Oui à la réhabilitation du savon !

Like this on Facebook

Golden Blog Awards – Episode 4 : Beauté Handicapée

Dans la vie la vraie, je suis soignante. Je m’occupe de mes petits patients avec soin, et je vous laisse relire l’article à ce sujet qui vous a touché.

Je ne m’étais jamais dit que j’allais avoir besoin de soins moi aussi, mais voilà : je me suis pété le pied gauche. Sans me péter la gueule, je précise. Comme ça, par « usure », un soir, mon tendon a lâché. Douleur épouvantable et incapacité à me déplacer, je me retrouve handicapée pour plusieurs semaines.

Et comment faire pour rester belle et fraîche, et digne d’une blogueuse beauté qui se présente aux Golden Blog Awards, quand sa salle de bain est difficile d’accès ? Hein ?! (Ndlr : je possède une vieille maison Normande avec un escalier étroit façon « échelle de meunier », impossible à gravir avec des béquilles)

bequilles

Ben c’est simple. Déjà tu vois, tu te laves dans le jardin. Oui oui, à oilpé, tu m’as bien lue. Impossible d’accéder à ma salle de bain, et accès à ma petite douche trop compliqué, du coup, le grand espace est ton ami. Je me voyais mal me laver au gant de toilette, et surtout ne pas me rincer à grande eau, et pour pouvoir le faire, quoi de mieux que le jardin ?

Une fois que je me suis assurée que personne ne pouvait me voir, j’ai demandé à Chéri de me préparer une grande bassine d’eau chaude, un récipient pour pouvoir m’arroser allègrement, et une chaise en cas de faiblesses. Figurez-vous que je ne me suis jamais sentie aussi propre ! Un grand kiff, esprit « naturiste en communion avec les arbres et le bruit du vent ». Au moins, j’avais l’impression d’être douchée, j’étais propre et fraîche. La douche en plein air, à ne pas réaliser au mois de janvier bien sûr.

Ensuite, la lingette est devenue mon amie. Pas très écolo, elle m’a bien servi en cas d’énorme douleur m’empêchant de me laver. Le shampoing sec aussi, et je remercie le génie qui l’a inventé.

Pas question de me maquiller, ni de m’épiler les jambes et le maillot, étant donné que je ne tiens que sur un pied : je laisse pousser la friche, de toute façon personne ne me voit à part ma factrice qui dépose des colis quotidiennement chez moi… (D’ailleurs elle doit se demander, la pauvre, « c’est qui cette nana bordélique, mal fagotée avec un teint de cadavre, qui reçoit des colis tous les jours ? Y’a quoi dans ces putains de cartons ?)

Pour finir, le bordel est de rigueur chez toi, quand tu es handicapée. Et oui, à défaut de pouvoir aller chercher toi-même les produits, les crèmes, les objets, tu accumules tout dans ton bunker : l’espace canapé-table-basse. Tu accumules des livres, une brosse à cheveux, des crèmes, des bandages et des médicaments, ton pc, des tasses de café sales que tu ne peux pas rapporter jusqu’à l’évier, et tu attends patiemment que Chéri veuille bien passer par-là.

Avec ça, ton blog et les internautes deviennent tes compagnons d’infortune, et heureusement qu’ils sont là ! Et si vous voulez me consoler, votez !

GLOSSSSS

Like this on Facebook