Embryolisse : Mes essentiels « teint frais » – Concours -

EMBRYOLISSE

C’est comme ça, j’ai les yeux globuleux. C’est agaçant, ça forme des poches au niveau de mes paupières inférieures ; elles n’ont pas intérêt à être bouffies une seule seconde, sans quoi j’aurais l’air d’une vieille peau ; j’ai plutôt intérêt à avoir le bon soin. Au niveau de mon visage, c’est pareil : j’aime les produits qui me donnent un peu de fraîcheur, parce qu’en bossant dans un service hospitalier sans voir la lumière du jour, j’ai vite fait de ressembler à un cageot grisâtre.

Cette année j’ai trouvé la routine qui me convenait le mieux en faisant connaissance avec la marque Embryolisse et ses soins ultra-tolérants : il faut dire que j’ai une peau ambivalente. Une semaine mixte, une semaine sèche, une semaine très sèche… Elle ne sait pas trop ce qu’elle veut, mais moi je sais ce que je veux pour elle.

Embryolisse compte plusieurs gammes de produits pour le visage et pour le corps. J’ai eu la chance lors des Victoires de la Beauté de remporter lors d’un tirage au sort un énoooorme panier garni de produits, que je découvre au fil des semaines. Je vous présente mes deux essentiels, ces produits dont je ne peux plus me passer : et si vous êtes sages, je vous les offre !

EMBRYOLISSE1

La BB cream et le Soin du Regard font tous deux partie de la gamme « Secret de Maquilleurs » : ils agissent en un coup de baguette magique, l’un pour rafraîchir le regard et lisser le contour de l’oeil, et l’autre pour faire de notre teint une merveille en un claquement de doigts.

Le Soin fraîcheur défatiguant express :

Récompensé aux Victoires de la Beauté 2015, ce stick frais décongestionne les yeux, et lisse le grain de peau du contour de l’oeil pour un regard de biche toute la journée. A utiliser d’urgence les lendemains de fête, mais pas que ! La texture est douce et fondante, l’odeur neutre, et, petit plus, le maquillage tient bien même avec le soin.

La BB cream – Voile illuminateur de teint 

Médaillée d’or « Votre Beauté » en 2013, cette BB cream a été une vraie révolution pour moi en 2014. Sa couleur s’adapte aux carnations claires à médium, et elle se fond sur la peau sans l’effet gras d’une crème, mais plutôt avec l’effet velouté d’une crème poudrée. Elle s’étale vite et bien ! Odeur neutre et format idéal, elle est aussi SPF 20 !

EMBRYOLISSE2

Et donc moi, comme je suis très sympa et que j’ai envie de vous gâter, je vous offre l’occasion de remporter ce duo de soins dans le premier concours de l’année 2015 de Gloss à Moelle. Mais comment participer ?

Super simple !

  • Être abonnée à ma page facebook 
  • Partager ce concours sur les réseaux sociaux (+1 chance supplémentaire par partage)
  • Poster un commentaire (sympa) sous cet article en m’indiquant le lien du partage
  • Croiser les doigts jusqu’à 14 février

Good Luck !

Connaissiez-vous déjà ces soins ? Avez-vous envie de les tester ?

Like this on Facebook

Maquillage tricolore : Douceur & Lumière avec Yves Rocher

makeup 008

Vous commencez à le savoir, je suis très « vert ». J’aime le vert émeraude, le vert sapin, le kaki ! C’est le vert qui a attiré mon regard sur cette palette chez Yves Rocher. Le parme, je n’étais pas fan du tout, et puis, en réfléchissant, le petit parme pastel coincé entre un beige doré et un kaki, j’ai fini par pensé que ça pouvait quand même super bien s’accorder… Et j’ai bien fait de penser ça !

makeup 002

make up 008

J’ai aussi craqué sur le design de la palette, très mignon avec son extérieur doré so chic, sa fleur pressée dans les fards, et très pratique avec son large miroir et ses deux embouts mousse. Elle petite et facile à glisser dans les bagages : j’imagine déjà l’emmener partout avec moi aux beaux jours ! Et en attendant, je l’ai testé très simplement :

make up 054

  • Le beige-doré dans le coin interne de l’oeil
  • Le parme fondu sur toute la paupière
  • Le kaki au ras des cils supérieurs et inférieurs
  • Le tout fondu avec un pinceau à estompe

make up 052

Qu’on se le dise : j’ai encore du mal à me maquiller sans tirer mon gros trait d’eyeliner noir qui est un peu la marque de fabrique de tous mes make-up, et j’ai toujours du mal à croire qu’un fard à paupières ne remplacera jamais un liner en terme de tenue… mais j’apprécie de plus en plus cette main légère que j’ai tendance à avoir lorsqu’il s’agit du « everyday maquillage ».

Dites-moi ce que vous pensez de cette palette (à shopper ici) ! 

Like this on Facebook

Pédicure d’enfer : « Sos Pied », le peeling des petons

sospied 002

Depuis le temps que je blogue, j’ai écrit sur pas mal de sujets girly. Revues de soins, make-up, cheveux… Il me manquait quelque chose de glamour pour parfaire Gloss à Moelle. Ceci sera donc la revue la plus glamour du blog.

En 2014, la blogosphère s’est prise de passion pour ce produit miraculeux à la mode japonaise et s’est ruée vers son homologue le « Baby foot ». J’ai été plus qu’intriguée par cette révolution pédestre, mais j’avais beau lire des tas de revues sur l’utilisation du soin, je n’osais pas me lancer. Les pieds qui pèlent, c’est pas tip-top au niveau bonasse-attitude, tu vois ce que je veux dire.

J’ai posé des tas de questions à des tas de blogueuses ; toutes m’ont rassurée. Et puis, aux Victoires de la Beauté, j’ai croisé « Sos pied » d’Energie Fruit, et j’ai demandé à le tester : Deux mois plus tard c’est chose faite, j’ai enfilé les vilaines chaussettes et j’ai croisé les doigts…

sospied 006

Parlons peu, parlons bien : Comment ça marche ?

C’est un jeu d’enfant : De vilaines chaussettes de plastique, à l’intérieur desquelles se trouve un gel peeling aux acides de fruits (et autres procédés chimiques).

On découpe le haut des chaussettes, on les enfile, et on les garde une heure, pas plus. On les ajuste à sa taille avec de petits scotchs qui sont fournis. Autant vous dire qu’il faut être préparée à ne pas recevoir de visite, et s’assurer que Chéri ne rentrera pas tout de suite.

sospied 008

Au bout d’une heure, on marche jusqu’à la douche comme on peut (pas super pratique mais faisable !) et on se lave soigneusement les petons. Les acides de fruit vont pénétrer dans les couches de l’épiderme pour n’attaquer que les peaux mortes, sans faire de mal aux peaux saines (ils sont forts ces acides).

Là, il faut attendre plusieurs jours pour voir les premiers effets apparaître : les peaux mortes qui tombent tout au long de la journée… Le mode d’emploi dit 5 à 8 jours, mais chez moi dès le surlendemain, je pelais allègrement (il faut prévoir le coup pour ne pas avoir à se retrouver pieds-nu devant les autres durant quelques jours, quoi !)

Deux jours après, mes petons avaient perdu toute leur vilaine peau et étaient tout doux : pour prolonger l’effet « peau de bébé », j’ai appliqué une crème riche chaque soir avant de me coucher.

Sos Pied : 

  • Un gel peeling qui attaque seulement les peaux mortes et rugosités
  • Ne pique pas (attention si vous avez des plaies)
  • Odeur de fruits rouges agréable
  • Simple à utiliser et efficace
  • Disponible à la vente durant l’hiver 2015 – 15 euros environ

En attendant la mise en vente, il existe sur le marché des masque peeling d’autres marques

Like this on Facebook

Hapsatou Sy me fait tester ses produits capillaires

HAPSATOUSY

hap

Ma rencontre avec Hapsatou Sy s’est faite à l’occasion de ma nomination dans la catégorie Beauté des Golden Blogs Awards 2014 (je n’ai pas gagné, mais je remettrai certainement le couvert en 2015 !). Chroniqueuse télé aux côtés de Laurence Ferrari dans l’émission Le Grand 8, elle s’est associée à des créateurs récemment pour former Antikod, une marque de vêtements originaux et intemporels, mais elle a également créé une gamme de produits de beauté. J’en ai testé trois !

Le shampoing « Si tu m’aimes »

HAPSATOUSY6

« Si tu m’aimes », c’est un cri d’amour pour nos tifs. Ma chevelure me hurle « Si tu m’aimes », prend soin de moi !

Avec un pourcentage assez bas de silicones, c’est un shampoing doux ; j’ai été surprise qu’il soit aussi indulgent avec mon cuir chevelu, qui à la moindre agression me fait subir les pires scénari (démangeaisons et trucs moins glamour).

J’ai également trouvé le démêlage fastoche, et ça, j’adore ! L’effet lustrant est flagrant sur mes pointes sèches, elles retrouvent presque leur douceur d’antan. L’odeur a été spécialement travaillée pour les gourmandes : quelque part entre la pomme d’amour et la barbe à papa, c’est un parfum réconfortant qui parfume légèrement le cheveux…

Le Baume sans rinçage « Soif de toi »

HAPSATOUSY2HAPSATOUSY3

Toujours dans l’esprit « pomme d’amour » et odeur sucrée, le délicieux baume fondant est un produit nomade. Il est facile à utiliser puisqu’une noisette suffit pour lustrer le cheveux, qu’il soit lisse ou bouclé : quand je lisse mes cheveux, le baume les gaine, et sur cheveux naturels il redessine mes ondulations.

J’adore l’effet immédiat du produit, pour réparer ses pointes après une séance de piscine (pour les sportives) ou de sèche-cheveux (pour les flemmardes), c’est la classe à Dallas.

Le masque « A bout de forces ? »

HAPSATOUSY5HAPSATOUSY4

Comme son nom l’indique, c’est le produit de la dernière chance. Le must : le laisser poser longtemps, sous une serviette chaude. Durant un film avec Hugh Grant. Ici, on est sur une texture très riche et fondante, et une odeur assez discrète de plante ; à ne pas utiliser sur les racines si vous avez le cheveux gras de nature !

Le petit plus de la gamme : les produits sont sans Parabens !

Avec cette armada, je suis parée contre les attaques du froid et des pulls qui grattent. Bien sûr, les produits contiennent un peu de silicone, et les adeptes du 100% bio risquent de ne pas s’y retrouver. J’ai beau adorer certaines marques bio en ce qui concerne mes tifs, j’aime bien varier les plaisirs !

Produits disponibles dans de nombreux points de vente & sur la boutique en ligne.

Like this on Facebook

Chère Birchbox

birchbox

Je t’ai rencontrée au détour d’une conversation banale. D’échange de phrases ordinaires en échange de phrases ordinaires, la conversation s’est vite précipitée vers une irrépressible envie de te tester. Tu m’a attirée, attisé ma curiosité… et soudain je n’ai plus eu envie de réfléchir à nous deux ; je me suis lancée dans notre passionnante histoire à corps et à cri…

Tu as été aimante, et tu m’as mise sur un piédestal ; tu m’as même mentionné une fois, sur ton site web… Oui, bon : j’ai parfois été tentée d’aller voir ailleurs, j’ai papillonné le temps d’une découverte, ou deux, mais je suis toujours revenue vers toi. Depuis un an et demi, je te suis fidèle.

Un an et demi après mon premier abonnement, seize boîtes et quatre-vingt produits reçus, testés, dont la plupart conseillés à des amies ou achetés pour moi-même : une question me taraude.

T’es-tu lassée de moi ?

Comprends-moi, je suis en droit de te réclamer des comptes sur nous deux ! Je veux savoir ! Au début, tu me comblais, j’allais de découvertes en découvertes avec toi, tu savais varier les plaisirs et chaque mois était unique, aucun ne ressemblait à l’autre, c’est ce que j’aimais chez toi.

Petit à petit, j’ai l’impression que tu t’es laissée allée à moins prendre en compte mes envies, à moins faire attention à moi. C’est bien simple, tu ne me regardais plus… J’en veux pour preuve les miniatures de lait corporel que je reçoit chaque mois sans faute, alors je n’en raffole pas. J’ai beau te le rappeler sur les questionnaires, notre histoire s’étiole et j’ai le sentiment d’être entrée dans une routine qui ne me convient pas.

J’ai aussi l’impression que tu me trompes. Certaines reçoivent mieux, je ne peux m’empêcher de penser que tu les préfère à moi…

Le doute m’habite…

Je n’arrive pas à te quitter. Tu es entrée dans mon quotidien. Je ne suis même pas sûre que je pourrais continuer les Box après toi. Je veux que notre histoire continue, qu’on se donne une nouvelle chance. Je suis prête à te pardonner.

Je veux que l’on ré-apprenne à prendre soin l’une de l’autre. Qu’on fasse attention. Je le veux.

Et toi ?

Like this on Facebook